Vous rêvez de devenir programmeur de jeux vidéo ?

Pour le plaisir ?

Pour en vivre ?

Tout le monde n’a pas le même objectif.

Certains veulent apprendre par passion, d’autres ont un véritable plan de carrière.

Quel est votre objectif principal ? Qu’est-ce qui vous motive au plus profond de vous ?

Quel que soit cet objectif, la méthode Gamecodeur et sa formation va vous aider et vous révéler certaines de vos capacités que vous n’imaginiez peut être pas.

Suivez ce guide et accompagnez-moi dans cette grande aventure.

Je vous donne ici toutes les véritables étapes pour réussir et réaliser ce rêve de vous lever le matin et vous dire : « aujourd’hui je vais créer des jeux vidéo ».

La formation Gamecodeur va vous aider à réaliser votre rêve :


Objectif 1 : Vous voulez faire carrière et vous faire embaucher par un studio ?

C’est l’objectif ultime. Gamecodeur va être un redoutable allié pour cet objectif.

Ma formation va vous permettre :

  • D’obtenir rapidement des compétences clés et indispensables
  • De devenir un véritable un expert en programmation, dans de nombreux domaines souvent délaissés bien qu’indispensables et très appréciés lors d’un recrutement
  • De diversifier vos connaissances : plusieurs langages de programmation, plusieurs technologies, plusieurs type de gameplay, autonomie, développement personnel, organisation, etc.
  • De démontrer concrètement vos compétences, et vous allez voir que c’est ce qui va faire toute la différence
  • D’être aussi valable qu’une personne diplômée

Car la première question que vous vous posez est : est-ce qu’il me faut un diplôme ?

Tout dépend du genre de studios que vous visez. Plus ils seront gros, plus ils seront enclins à demander un diplôme. Pourquoi ? Parce que le recrutement dans ce genre d’entreprise est réalisé par un DRH (Directeur/Directrice des Ressources Humaines) et que c’est un peu la vieille école : barèmes, grilles de salaires, compétences normalisées, etc.

Egalement parce que le diplôme, « ça filtre ». En effet, il y a de moins en moins de candidats motivés sur le marché, beaucoup ont le cerveau ramolli par les jeux vidéo (ils confondent créer et jouer) ou leur téléphone mobile.

Alors difficile de trouver un jeune vraiment motivé capable de se dépasser.

Et pour un DRH, si il a obtenu un diplôme, il a « presque » l’assurance que le candidat/la candidate est capable de travailler sérieusement et de s’investir sur le long terme.

Mais est-ce qu’on peut réussir sans diplôme ?

Oui c’est tout à fait possible. Mais il va falloir bosser.

Aujourd’hui la tendance est aux compétences. La preuve : l’école 42. Pas de diplôme à la sortie, elle délivre un simple certificat non reconnu par l’État français, pourtant ses élèves sont très demandés sur le marché du travail.

De plus, les studios indépendants, très souvent créés par des jeunes plus ou moins autodidactes, ne sont pas dupes : il y a des bon candidats même sans diplôme.

Je vous propose un jeu de rôle : mettez-vous par contre à la place du recruteur.

Le candidat n’a pas de diplôme, comment savoir ce qu’il vaut ? Comment être convaincu par un énième candidat alors qu’on est devenu méfiant car recevant trop souvent des CV de personnes peu capables ?

Voila ce que va regarder ce recruteur intelligent :

  • Votre curiosité
  • Votre autonomie

Et cette ultime question : Est-ce qu’il va perdre du temps avec vous ou en gagner ? (remplacez temps par argent, ça fonctionne aussi)

La curiosité, elle se démontre par :

  • Votre capacité à apprendre de nombreux langages de programmation, de nombreuses technologies
  • Vos réalisations, démontrant que vous savez appliquer ce que vous avez appris
  • La variété de vos réalisations

L’autonomie, elle se démontre par :

  • Vos réalisations, démontrant vos capacités à mener un projet à terme, seul, malgré les difficultés
  • Votre capacité à apprendre seul, car les technologies évoluent, et une entreprise souhaite investir sur quelqu’un capable d’apprendre vite des choses nouvelles

Beaucoup pensent qu’obtenir un travail est un droit. C’est un formatage néfaste qui va vous faire rater tous vos entretiens d’embauche.

Le recruteur bosse pour une société. Et une société est une machine dont le principal objectif est de faire de l’argent (c’est le principal rôle d’une société…).

Donc quand il recrute c’est pour avancer vers cet objectif !

Si vous lui prouvez lors de l’entretien que :

  • Vous n’allez pas lui faire perdre son temps
  • Vous allez être opérationnel(le) rapidement
  • Vous allez faire du bon boulot sans qu’on soit derrière votre dos
  • Vous allez bien vous entendre avec lui et ses autres employés
  • Vous n’êtes ni soumis, ni rigide, et sûr(e) de vous
  • Vous allez lui faire gagner de l’argent

Alors vous avez la quasi assurance d’obtenir le poste puisqu’il a tout à gagner.

Mais lui faire cocher toutes les cases de ces critères n’est pas simple !

Vous allez devoir bosser très dur, vous dépasser, vous sortir les doigts !

Vous l’avez compris, la clé ce sont vos réalisations. Et idéalement qu’elles couvrent plusieurs langages de programmation et plusieurs technologies.

Note : Le catalogue des réalisation d’un programmeur de jeux vidéo s’appelle un « portfolio ». Et vous devez en posséder un. Il peut se présenter tout simplement sous la forme d’une simple page Web avec des images, descriptions et liens vers vos différentes réalisations.

Vois les 8 CRITÈRES ULTIMES du CV idéal :

  • Le candidat a un bonne expérience, de 2 à 3 ans dans la réalisation de jeux vidéo
  • Le candidat est dynamique, curieux, autonome
  • Il connait 3 à 5 langages de programmation, et il le prouve (portfolio)
  • Il connait 3 à 5 technos de jeux vidéo (librairies, frameworks, moteurs) et il le prouve (portfolio)
  • Il a également des connaissances « complémentaires » : algorithmique pure, bases de données, réseau, web, art, musique, etc. qui pourraient être utiles et démontre sa versatilité et sa curiosité
  • Il sait commencer et terminer un projet de jeu vidéo !
  • Il sait travailler en équipe
  • Il a fait des choses incroyables, qui montre à quel point il est passionné : il a sorti un jeu sur Steam, il a créé une borne d’arcade, il a codé un jeu pour Commodore 64 en Homebrew, il a organisé un festival, … 

IMPORTANT : Tout ce que vous indiquez comme connaissance sur votre CV doit idéalement être démontrable par une réalisation.

Entre 2 CV, si l’un deux provient d’un diplômé mais qui n’a pas vraiment réalisé de jeux vidéo à part ce qu’on lui a demandé dans son école, et l’autre d’un non diplômé mais qui a prouvé sa capacité à créer et terminer des jeux vidéo, et qui coche une bonne partie des critères ultimes, le choix penchera pour le non diplômé (à moins que le recruteur ne soit pas réveillé) !

Et si vous avez l’argent et le temps pour obtenir un diplôme, vous former en autodidacte vous fera non seulement gagner du temps mais vous permettra d’aller 10 fois plus loin que vos camarades en terme de connaissances et d’approfondissement.

La formation Gamecodeur sera non seulement complémentaire à l’obtention d’un diplôme mais fera pencher la balance lors de vos entretiens d’embauche.

En effet, même si une école sera un cadre fort pour acquérir des compétences et pour accéder à des connaissances, sachez que cela ne suffit pas. Combien serez vous à sortir de votre promo et à aller toquer aux portes des recruteurs ? Il va falloir être VRAIMENT différent des autres pour vous démarquer. Et cette différence, c’est l’esprit Gamecodeur.

En quoi Gamecodeur va t’il vous aider à réaliser votre rêve de faire carrière ?

? En vous offrant un cadre, Gamecodeur vous permet d’avancer chaque jour vers votre objectif, sans fléchir et sans vous décourager. Seul(e), vous n’irez pas loin et la tentation d’abandonner sera grande. Gamecodeur est votre allié pour aller au bout de votre rêve.

? Avec son nouveau contenu proposé chaque mois, avec ses cours en Live chaque Lundi, ses événements et exercices collectifs quasi mensuels, Gamecodeur vous pousse à « suivre le rythme » et ne vous laisse jamais tomber.

? En vous enseignant plusieurs langages, plusieurs technologies, toutes reconnues sur le marché du jeu vidéo, et en vous rendant capable (en vous « apprenant à apprendre ») de vous former rapidement et efficacement, Gamecodeur fait de vous un candidat versatile et hyper efficace

? En vous enseignant non seulement la programmation et l’algorithmie avec sa méthode originale mais en vous enseignant aussi un nombre incroyable de fondamentaux de la programmation de jeux vidéo, vous serez capable de TOUT coder, et ainsi d’être un candidat idéal sur un marché qui nécessite de s’adapter et d’aller vite

? En vous faisant pratiquer chaque mois, via ses Game Jams assistées, Gamecodeur vous pousse à créer et vous permet de construire un portfolio varié et étonnant. Vous apprenez ainsi à commencer et terminer un projet, seul ou en équipe.

? En vous ouvrant l’esprit à toutes sortes de technologies, pratiques et outils dont vous ignoriez l’existence, Gamecodeur fait de vous un candidat curieux et réellement passionné

? Avec sa communauté bienveillante, Gamecodeur vous apprend l’entraide et vous permet si vous le désirez de travailler en équipe. Recevez l’aide des vétérans à votre arrivée et devenez à votre tour un mentor pour les nouveaux arrivants une fois que vous avez fait vos armes !

Note : Aujourd’hui déjà, la formation Gamecodeur est recommandée par certaines écoles de jeux vidéo, et je suis en contact avec plusieurs d’entre elles pour y faire des interventions (modules courts, coaching, etc.).

Rejoins Gamecodeur dès maintenant


Vous voulez apprendre par passion ?

Quand on est passionné(e), la clé c’est tout simplement c’est le temps…

On manque de temps pour pratiquer notre passion. Et apprendre à coder prend du temps.

Chaque heure consacrée à se former à votre passion ne doit pas être une perte de temps.

On ne devient pas programmeur de jeux vidéo en se réveillant le matin. Il va falloir se former, comme le font les pros (mais sans la pression) et atteindre certains objectifs :

  • Savoir programmer
  • Savoir « construire » un jeu vidéo à partir de fondamentaux
  • Etre capable de programmer sans recopier

? Savoir programmer, parce que la création de jeux vidéo passe le plus souvent par la programmation.

On peut bien sûr créer sans programmer aujourd’hui, avec des outils, mais cela a certaines limites :

  • On ne peut pas vraiment innover en matière de Gameplay puisqu’on ne peut que faire ce que l’outil nous propose
  • On prend bien moins de plaisir qu’en programmant
  • On est plus proche du « modding » que de la création de jeux vidéo
  • Chez Gamecodeur on est des passionnés de programmation, donc créer en cliquant ça ne nous intéresse pas vraiment…

Utiliser des outils vous donne accès aux 8 planètes du système solaire.

Programmer vous donne accès à l’univers !

? Savoir construire un jeu vidéo, parce qu’une fois qu’on a compris que créer un jeu c’est comme construire des LEGOS, alors on peut créer tous les jeux vidéo qu’on a dans notre tête.

? Etre capable de programmer sans recopier, parce que c’est l’autonomie qui vous fera toucher du doigt le plaisir incroyable d’être capable de créer un jeu. Et non pas à jouer le singe savant qui recopie des tutos.

Si c’est la passion qui vous anime, alors Gamecodeur est un cadre idéal pour l’assouvir.

En quoi Gamecodeur va t’il vous aider à réaliser votre rêve de créer des jeux vidéo par passion ?

? En vous offrant un cadre, Gamecodeur vous permet d’avancer chaque jour vers votre objectif, sans fléchir et sans vous décourager. Seul(e), vous n’irez pas loin et la tentation d’abandonner sera grande. Gamecodeur est votre allié pour aller au bout de votre rêve.

? Avec son nouveau contenu proposé chaque mois, avec ses cours en Live chaque Lundi, ses événements et exercices collectifs quasi mensuels, Gamecodeur vous pousse à « suivre le rythme » et ne vous laisse jamais tomber.

? En vous enseignant non seulement la programmation et l’algorithmie avec sa méthode originale mais en vous enseignant aussi un nombre incroyable de fondamentaux de la programmation de jeux vidéo, vous serez capable de TOUT coder et pourrez voler de vos propres ailes

? En vous faisant pratiquer chaque mois, via ses Game Jams assistées, Gamecodeur vous pousse à créer et vous permet de créer des petits jeux vidéo dès les premiers mois. Imaginez le plaisir d’avoir créé « votre premier jeu » !

? En vous ouvrant l’esprit à toutes sortes de technologies, pratiques et outils dont vous ignoriez l’existence, Gamecodeur vous permet de vraiment pratiquer votre passion

? Avec sa communauté bienveillante, Gamecodeur vous ouvre les portes d’une grande famille de passionnés comme vous

Rejoins Gamecodeur dès maintenant


Vous voulez créer votre propre studio et publier des jeux en indépendant ?

Vous voulez créer votre studio, votre label ?

Monter une équipe ? Créer une société ?

La première chose que vous devez comprendre c’est qu’en matière de jeux vidéo, vous n’aurez jamais l’assurance que votre jeu sera rentable.

Vous devez donc mettre toutes les chances de votre côté pour que l’argent ne soit pas un obstacle insurmontable et un blocage.

Il y a plusieurs stratégies à imaginer, et sûrement d’autres que vous pourrez inventer.

Elles ont toutes un but, vous permettre de pratiquer votre passion sans vous mettre en danger financier.

Voici quelques pistes :

  • Trouver des investissements
  • Assurer un revenu à votre société via une activité parallèle
  • Continuer à travailler comme salarié, et créer pendant votre temps libre

Je n’ai pas la recette idéale. Je ne peux que vous conseiller de vous inspirer de ceux qui ont réussi. Voir par exemple cette interview que j’ai réalisé de Thomas Altenburger, fondateur de Flying Oak Games, qui nous partage sa stratégie. Ou celle de Laurent Michaud, nous y parlons des risques, spécialiste de l’économie du jeu vidéo en France. Vous y piocherez de nombreux conseils précieux.

J’ai moi-même créé et fait vivre un studio de 2009 à 2016, générant 1 million d’euros de Chiffre d’Affaires, en conciliant création de jeux vidéo et contrats de sous traitance. Ce fut exaltant, mais également épuisant, la sous-traitance ayant pris trop de place sur les dernière années, transformant la passion en obligation.

Le conseil que je peux vous donner est de ne jamais créer un jeu qui ne vous plait pas, uniquement parce qu’il « peut se vendre ». 

Et de ne jamais faire preuve d’un excès d’assurance, vous ne pourrez jamais garantir le succès de vos jeux vidéo.

Mes conseils :

  • Soyez au top techniquement
  • Formez-vous et créez un maximum de « petits jeux » avant de vous lancer dans un projet à risques
  • Préparez-vous à souffrir : commencer un jeu est un plaisir, le terminer est un calvaire
  • Créez le jeu dont vous rêvez, avec un langage et un outil que vous adorez, c’est ça qui va vous permettre d’aller au bout
  • Partagez le plus possible (devlogs, communautés, démos) afin de créer un momentum, une communauté, et une attente, autour de votre jeu
  • Ne vous obstinez pas : si votre jeu n’intéresse personne pendant sa phase de conception, il y a peu de chance d’un miracle le jour de sa sortie : revoyez votre copie et utilisez votre communauté pour valider vos choix

En quoi Gamecodeur va t’il vous aider à réaliser votre rêve de créer votre studio ?

? En vous offrant un cadre, Gamecodeur vous permet d’avancer chaque jour vers votre objectif, sans fléchir et sans vous décourager. Seul(e), vous n’irez pas loin et la tentation d’abandonner sera grande. Gamecodeur est votre allié pour aller au bout de votre rêve.

? Avec son nouveau contenu proposé chaque mois, avec ses cours en Live chaque Lundi, ses événements et exercices collectifs quasi mensuels, Gamecodeur vous pousse à « suivre le rythme » et ne vous laisse jamais tomber. Vous vous améliorez, vous devenez plus fort, plus rapide.

? En vous enseignant plusieurs langages, plusieurs technologies, toutes reconnues sur le marché du jeu vidéo, et en vous rendant capable (en vous « apprenant à apprendre ») de vous former rapidement et efficacement. Vous pourrez ainsi choisir le langage et l’outil qui va vous amener au bout de votre premier projet de jeu commercial.

? En vous enseignant non seulement la programmation et l’algorithmie avec sa méthode originale mais en vous enseignant aussi un nombre incroyable de fondamentaux de la programmation de jeux vidéo, vous serez capable de TOUT coder. 

? En vous faisant pratiquer chaque mois, via ses Game Jams assistées, Gamecodeur vous pousse à créer et vous permet d’expérimenter. Vous vous connaîtrez mieux, vous saurez « terminer » des projets, et vous améliorerez votre façon de coder pour pouvoir vous lancer dans un projet plus ambitieux.

? Avec sa communauté bienveillante, Gamecodeur vous apprend l’entraide et vous permet si vous le désirez de travailler en équipe. Recevez l’aide des vétérans à votre arrivée et devenez à votre tour un mentor pour les nouveaux arrivants une fois que vous avez fait vos armes ! D’autres ont des projets comme vous, vous allez vous épauler.

Rejoins Gamecodeur dès maintenant

David Mekersa