J’écris ce témoignage après un an sur Gamecodeur, et après avoir fait un point perso sur mon avancée.

J’ai toujours voulu faire du jeu vidéo. Depuis que je suis gosse, je me rappelle que quand je disais ça autour de moi on me répondait « c’est pas un métier ça ». Mais je me suis acharné, j’ai commencé par le dessin, puis les éudes d’infographie. Mais le marché du travail me poussait toujours vers le domaine publicitaire qui me semblait austère et faux à côté de l’atmoshpère créative qui entoure la création de jeux vidéos. Alors après 8 ans, j’ai décidé une reconversion dans le développement web et là j’ai senti un premier changement: je pouvais créer à partir de rien des choses sorties tout droit de mon imagination. Enfin c’est ce que je croyais, car à nouveau la réalité du travail me poussait vers de la prod pure sans aucune créativité…J’étais de plus en plus déçu, ne prenait aucun plaisir à ce que je faisais.

Puis est arrivé le premier confinement, où au fur et à mesure je me suis remis cette idée en tête de faire du jeu vidéo, puis un simple enchaînement d’évènements m’a amené sur Gamecodeur.

Mon frère me pose la question « Tu penses que c’est difficile de programmer un rogue like? ». Une recherche Youtube plus tard, je tombe sur la vidéo de David à ce sujet et déjà première différence avec tout ce que j’avais pu voir: on est pas sur une vidéo « tuto »ou on recopie simplement un concept, on est bien sur un aprentissage, miracle ! Je visite donc le site Gamecodeur et coup de bol, période d’essai premium gratuite, je n’hésite pas un instant en me disant que je n’ai rien à perdre.

Et là, j’ai eu l’impression d’être Aladdin et de rentrer dans la caverne aux merveilles: des ressources partout à ne plus savoir quoi regarder, un parcours débutant structuré pour commencer par les bases, une communauté bienveillante pour l’entraide, une vraie salle aux trésors et quand je frotte la lampe magique c’est David qui apparaît pour nous dire « Rien de ce que tu vois ici n’est magique, tu peux tout faire si tu t’y mets et que tu te sors les doigts ». Une semaine plus tard et le premier DLC passé, j’avais acheté l’accès à vie à la formation tellement j’avais trouvé une école qui me correspond tant sur son contenu que sur sa philosophie.

C’est un autre point à noter : la philosophie de David et de Gamecodeur. Assez de pédagogie et de passion pour expliquer autant de fois qu’il le faut un concept et au même niveau, une connaissance de la réalité du monde du jeu vidéo qui nous met en garde: ce n’est pas facile de vraiment programmer des jeux.

Cette philosophie ne plaira pas à tout le monde c’est sûr; si on aime être en permanence tenu par la main, si on aime rester dans sa petite zone de confort, on appréciera pas le franc parler de David qui va nous montrer dès le début qu’on ne progamme pas sans comprendre ce qu’on fait et que si on veut donner vie à ses rêves, faut accepter de se manger des murs ! Et ça, c’est un point que de nombreuses écoles et formations (dont les professionnelles auxquelles j’ai pris part) oublient totalement ! Apprendre c’est bien, comprendre c’est mieux !
Et ce franc parler va de paire avec une pédagogie simplement géniale : tous les concepts sont extraits, expliqués mis en pratique de façon simple puis agencés ensemble pour donner vie à nos premiers embryons de jeux. Des choses qu’on me disait essentielles en formation mais que finalement on survolait, je les ai comprises en quelques heures seulement sur Gamecodeur !

Pour finir ce looooong pavé, je dirai qu’il y a un an, si on m’avait dit que j’aurais programmé quelques petits jeux, dont deux grands classiques du jeu vidéo même de façon simple, sans tuto, avec des cours, j’aurais éclaté de rire et vous aurait demandé de me faire passer la bouteille qui vous avait fait rêver ça. Je me vois toujours comme un grand débutant, mais au moins un débutant qui comprend maintenant ce qu’il fait, qui sait qu’il progresse! Un début qui peut maintenant commencer un projet vide sans se dire « J’ai aucune idée de comment faire » Et ça fait du bien à la motivation qui se renouvelle toujours et à mon plaisir de retrouver ma passion et ma créativité d’enfant, et de pouvoir, un pas après l’autre commencer à la vivre.

Et tout ça, je le dois à David et à Gamecodeur et pour ça, un grand merci ! =)

Furo.

Florian (Furo)France

View All Testimonials