En moins de 2 ans j’ai créé plus de 40 ateliers pour te former à la programmation de jeu vidéo.

J’ai monté une école virtuelle, avec à ce jour une communauté de plus de 5000 inscrits et près de 900 élèves adhérents Premium.

Je me suis entouré de coachs de qualité pour toujours plus diversifier tes connaissances.

342 jeux (au moins) sont nés de ces élèves dont la plupart n’avaient jamais programmé auparavant.

Personne n’avait fait cela auparavant.

Bientôt 2 ans de travail, des milliers d’heures à créer du contenu, à coacher.

Chaque semaine des témoignages exceptionnel de réussite. Des remerciements émus de personne que je ne connais pas et dont j’ai influencé l’avenir.

Plus de 15 nouveaux inscrits chaque jour.

De la passion, de la motivation à revendre ! C’est bluffant.

Pourtant, ces derniers temps, je ne suis pas satisfait.

Car j’ai joué au jeu de mon élève Padawan, qui a commencé la programmation il y a 2 mois et qui n’avait jamais programmé avant.

(il témoigne : “Il y a 2 mois, j’étais un gars sur le point de renoncer définitivement à l’idée de faire des jeux, puisque persuadé d’être incapable de programmer. Quand je vois ce que je fais aujourd’hui pour la game jam, c’est une vraie renaissance.“)

Ca a été une révélation.

Ce gars à le potentiel de devenir un pro et de faire des jeux vidéo de folie. Et c’est parce qu’il a suivi ma formation ?!

Je réalise à quel point je peux avoir un impact sur le futur de mes élèves.

Sur ton futur.

Je ne veux pas faire de toi un simple programmeur de jeux vidéo.

Je ne veux pas faire de toi un amateur qui s’éclate à créer des jeux pour des Jams.

Je ne veux pas te garder à mes côtés pour le plaisir.

Ce que je veux.

C’est faire de toi un programmeur de jeu “aussi bon” qu’un élève sorti d’une école.

A vrai dire, je veux que tu sois MEILLEUR.

Pas parce que tu seras meilleur en math que lui, ou en méthodes académiques…

Pas parce que tu auras plus de connaissances générales, ou parce que tu seras un cador en théorie…

Mais parce que tu seras plus capable que lui.

Parce que tu seras plus autonome, quand lui perdra du temps à se poser des questions, à pas savoir comment obtenir de l’aide ou à galérer à comprendre ce qui sera nouveau pour lui.

Parce que tu seras versatile, capable de commencer sur un nouveau langage, un nouvel outil, un nouveau moteur, quand lui insistera lourdement pour rester sur ce qu’il connait déjà, par peur (ou honte) de galérer à s’adapter.

Que la difficulté ou l’incertitude te dérangera pas, pendant que le diplômé s’enlisera dans ses complaintes, prétextant qu’il ne peut pas avancer “dans ces conditions”, gros prétexte pour cacher son incapacité à aller de l’avant sans un cadre rigide (et tueur de créativité).

Je veux que tu codes 10 fois plus vite que lui, parce que tu feras de meilleurs choix, que tu auras plus de bon sens que lui, que tu auras plus expérimenté que lui, habitué aux contraintes et à penser “autrement”.

Alors je vais me concentrer sur cet objectif en 2018.

Pour aller encore plus loin.

Pour voir naître parmi mes élèves des futurs indés à succès, ou de futurs employés de studios qui seront recherchés pour leurs qualités, et non pour leur diplôme…

(A noter que j’ai appris récemment qu’un de mes élèves avait tout défoncé à la piscine de l’école 42, justement grâce à son mindset “gamecodeur”, donc objectif en cours de réalisation :))

Tous mes choix seront pensés pour atteindre cet objectif : faire de toi un codeur d’exception.

ON EN REPARLE LUNDI

Il y aura une grosse vidéo, suivi de 4 autres. Ne manque pas ça !

Tu devrais t’abonner à ma chaîne pour être averti de la dispo de ces vidéos.

David

This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire