Après le déploiement d’une version standalone, microStudio accueille à présent 4 langages de programmation supplémentaires sur la version Web : microScript, Python, JavaScript et Lua.

L’utilisation de microStudio reste la même peu importe les langages utilisés, vous gardez l’accès aux avantages de microStudio comme les bibliothèques graphiques proposées par l’outil, les astuces, les bibliothèques optionnelles comme Matter.js et Cannon.js, l’exportation HTML5, Windows, Mac, Linux ou Android.

Sur la page d’annonce de la mise à jour, l’équipe de microStudio explique les raisons du choix de ces langages :

Pourquoi Python ?

Dans de nombreux pays, les lycéens doivent apprendre Python. Les laisser s’en tenir à Python avec microStudio les aidera à pratiquer la langue sur laquelle ils seront testés, plutôt que d’avoir à passer d’une langue à l’autre.

Pourquoi JavaScript ?

Certains utilisateurs peuvent être préoccupés par les performances de leur jeu. J’ai de bonnes nouvelles pour eux concernant le microScript (lire ci-dessous), mais si vous créez un monde généré de manière procédurale en temps réel avec des milliers de contrôles de collision ou autre, vous voudrez peut-être vous fier au langage de base de votre moteur et éviter d’ajouter un autre langage couche dessus. Dans microStudio, le langage de base est JavaScript et JavaScript dans le navigateur est incroyablement rapide.

Pourquoi Lua ?

J’ai entendu des gens demander pourquoi ils devraient apprendre un Lua différent/simplifié alors qu’ils connaissent déjà le Lua. Offrir Lua rendra peut-être microStudio plus attrayant pour ces utilisateurs.

Qu’en est-il du microScript ?

microScript reste le meilleur langage pour travailler dans microStudio, voici pourquoi : microScript est plus simple, mais complet et très indulgent pour les débutants. microScript ne vous appellera pas parce que vous avez oublié de définir une variable. Aucune erreur d’exécution : le microScript ne peut pas s’arrêter à l’exécution. C’est un énorme avantage : cela signifie que vous pouvez vraiment travailler sur votre programme pendant qu’il est en cours d’exécution, apporter des modifications en direct sans risquer de casser le flux en permanence et de devoir redémarrer le jeu à chaque fois. Avec la version d’aujourd’hui, des mises à jour à chaud des classes sont disponibles, ce qui signifie que vous pouvez travailler sur une définition de classe et voir instantanément le résultat appliqué à toutes les instances d’objet dérivées de votre classe dans le jeu en cours. Cela rend le codage dans microStudio encore plus interactif.

Vous pouvez retrouver la page d’annonce de microStudio sur leur site officiel : https://microstudio.dev/community/news/microstudio-now-supports-4-programming-languages-microscript-python-javascript-and-lua/254/

David de Gamecodeur a réalisé une interview du créateur de microStudio, que vous pouvez regarder ici si vous l’avez raté :

Gamecodeur possède un parcours complet de programmation en Lua, disponible à cette adresse : https://www.gamecodeur.fr/parcours-debutant/ , ainsi qu’un parcours complet de programmation en Javascript, disponible à cette adresse : https://www.gamecodeur.fr/formation-a-la-programmation-de-jeux-video-en-html5/

Si vous souhaitez apprendre à programmer des jeux vidéo, vous pouvez rejoindre Gamecodeur à l’adresse suivante : https://www.gamecodeur.fr/acces-premium/

Cet article a été posté dans la catégorie and tagged . Voici le permalink : .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.