La juge se range du côté d’Apple concernant Fortnite qui a tenté de contourner le raquet, pardon « prélévement » de 30 % de la part d’Apple concernant tout ce qui passe par leur plateforme.

Par contre elle demande à la pomme de ne pas pénaliser les développeurs et de ne pas bloquer les comptes dev de Epic, ce qui les empêchait de bosser et mettre à jour l’Unreal Engine sur Mac et iOS.

A lire ici :

https://www.gamekult.com/actualite/la-juge-veut-proteger-l-unreal-engine-mais-fortnite-ne-reviendra-pas-sur-l-app-store-3050830823.html

Voilà la vie des utilisateurs de moteurs propriétaires appartenant à des grosses machines à pognon : serrer les fesses.

Si vous bossez en 2D, ou en 3D sans vous la péter, la solution est simple : utiliser des frameworks ouverts et/ou générant du code indépendant d’un moteur (SDL2/SFML, Monogame, Cocos, Love2D, LibGDX, etc.), ou utilisez un moteur ouvert comme Godot si vous tenez à la 3D.

This entry was posted in and tagged . Bookmark the .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.