Mes premiers pas en tant que Premium à Vie
Senjinsama Il y a 2 ans Premium Pro - Adhésion à vie6

Salut à tous,

je m’appelle Clément (SenjinSama), j’ai 37 ans, et je voulais parler de moi au sujet de mon apprentissage sur Gamecodeur, et surtout, comment suis-je arrivé ici ^^

Malheureusement, je pense que je ressemble à tous ceux que David déteste : le procrastinateur !!! (celui qui remet tout au lendemain…)

Pour la petite histoire, je suis déjà développeur… enfin, je le croyais.

je me suis reconverti professionnellement pour devenir développeur grâce à un CIF (Congé Individuel de Formation), et j’ai décroché un Titre reconnu par le ministère du travail (RNCP) de niveau Bac+2. Formation sur 6 mois + 2 mois de stage … je me suis vite rendu compte que je ne savais pas coder comme les ESN (ou anciennement les SSII) le demandent… J’ai décroché le diplôme, et un poste dans un boite info qui fait de la prestation de service.

Après 8 mois de code, ils m’ont demandé si ça m’intéressait de passer sur de la gestion de projet, pour passer Scrum master.

C’est bien, c’est intéressant de gérer un backlog, et d’être facilitateur auprès d’une équipe de développeur… mais je ne fais quasiment plus de dev.

je ne peux pas leur en vouloir, je manque d’expérience et j’ai des problèmes d’Algorithmie.

Et je me suis rappelé que j’étais inscrit à Gamecodeur depuis 2017, à l’origine pour progresser et apprendre des choses, et franchement… je n’ai rien pondu de notable… et je dirai même, à part avoir vu les bases en Lua et quelques ateliers, avoir fait quelques tentatives pour essayer de pondre un frogger l’année dernière, j’ai vite arrêté pour essayer de me concentrer sur mon boulot actuel.

J’ai été débile, car, au fond de moi, même si je ne serai jamais le grand ingénieur qu’ils recherchent, je peux continuer à avoir des connaissances et des compétences que je pourrais vendre par la suite, et surtout… me faire plaisir à coder.

Du coup, je me suis reposer la question : Pourquoi je m’étais inscrit à Gamecodeur ?

Et la réponse a toujours été là : Apprendre de façon ludique grâce aux jeux vidéo. C’est plus sympa pour un geek de coder des jeux video, que de faire des sites web ou des applicatifs peu « glamour » 😉 (je ne dis pas que je suis un as des as qui sait tout faire, ce n’est pas mon cas, mais c’est tout de même plus intéressant pour les addicts du jeu video comme nous !!! 😛 ).

Du coup, et surtout grâce à la promo estivale de David (^^), je suis passé en Premium Pro à vie.

Du coup, j’ai repris les bases, et je vais me lancer sur la prochaine Game Jam, quitte à faire quelque chose de pas très beau, mais il faut que ça tourne !!!!

La suite au prochain épisode …

Comments (6)

Salut Clément, juste pour te dire que je me reconnais un peu dans ton histoire. Je suis un procrastinateur aussi (ce qui m’a valu de gros problèmes par le passé), mais uniquement pour les choses qui ne me passionnent pas. Pour les jeux vidéos, c’est différent, je suis capable de me mettre à coder à 23h une veille de jour de travail 😉 j’ai la passion des jeux vidéos depuis l’enfance.
J’ai fait une reconversion aussi (formation intensive Pôle Emploi POEI de 3 mois en Java), suivie immédiatement d’un poste en SSII. Il y a 3 ans. Je n’avais jamais codé avant. Et j’ai aussi parfois quelques problèmes de logique (j’ai failli être recalé à la formation Pôle Emploi, parce que mes résultats aux tests de logique n’étaient pas assez élevés). Au début, cela a été très difficile. Mais j’ai toujours refusé qu’on me mette sur des missions de non-code (automatisation de tests, business analyst, etc.). Car mon but avec cette reconversion était de mettre un pied dans le développement, pour finir dans le développement de jeux vidéos. Arrêter de coder c’est donc m’éloigner de mon rêve… Juste récemment, j’ai accepté une mission où je suis à la fois développeur et business analyst, c’est un choix stratégique, cette mission est plus proche de chez moi et moins chronophage et stressante comparée à d’autres, ce qui me laisse plus de temps pour avancer sur la formation GameCodeur.
Courage ! Si tu es profondément passionné par ce que tu fais, tu trouveras toujours la motivation. 🙂

Salut Senjinsama,

Tout d’abord,je tiens à te dire que tu as du mérite à réussir à te reconvertir après seulement 6 mois de formation et 2 mois de stage. Mais il est tout à fait normal que tu ne puisses pas être aussi productif et pointu que des personnes qui ont étudié pendant 3 ans l’informatique avec au moins 6 mois de stage et suivies plusieurs années d’expérience professionnelle. Il n’y a donc aucun complexe à avoir !

Les SS2I imposent par définition d’être très pointu et très réactif, ce n’était donc pas l’endroit le plus facile pour commencer par rapport à une entreprise « utilisatrice », mais tu y travailles toujours cela veut dire que tu les intéresses toujours !

Tu es certainement à la croisée des chemins, tu auras peut-être intérêt à approfondir ton nouveau rôle pour acquérir une expertise que d’autres (de profil développeur) n’auront pas ou ne voudront pas. Par ailleurs, la conduite de projet pourrait te conduire à travailler sur des projets et avec des personnes intéressants, ce qui peut être très enrichissant personnellement et en terme de salaire également. Bien sûr, le revers de la médaille est que tu seras peu amené à programmer et que tu auras à vivre la pression des planning tout en gardant une relation privilégiée avec les développeurs.

Personnellement, GameCodeur m’a permis de retrouver le plaisir de programmer de façon libre sans les enjeux professionnels ni la pression : en fait c’est redevenu un loisir au même titre qu’à mon adolescence.

Je travaille à améliorer mon hygiène de vie (y a encore du boulot) pour garder un équilibre entre le boulot et ce « nouveau » loisir, et je crois que je vais en venir à me faire un calendrier de activités pour chaque jour de la semaine !

Je pense qu’il faut rester modeste et déjà essayer de programmer 1h tous les soirs au lieu de regarder « scènes de ménage » (au hasard) suivi du Dr House … par exemple !

Bon courage à toi pour la suite, ne sois pas trop sévère avec toi même mais tu as raison de te fixer un cap.

Bon code !

Merci beaucoup pour tous ces conseils, retours d’expérience, et surtout, merci pour tous ces encouragements !
Je sais pertinemment que je suis un privilégié, et que travailler dans une entreprise spécialisé dans l’informatique avec aussi peu d’expérience « technique » est une vraie opportunité.
Et je sais qu’à mon âge, il faut que je capitalise sur mon expérience passée, et que ma formation et mes compétences techniques actuelles restent un plus pour me positionner dans des entreprises de ce secteur.
Gamecodeur doit être pour moi un moyen, en effet, de me faire plaisir, de continuer à progresser, mais aussi, pourquoi pas, gagner en expérience sur un domaine supplémentaire pour ainsi, pourquoi pas non plus, me positionner dans des studios. probablement pas en tant que développeur de jeux (et encore, on en sait trop rien encore 😉 ), mais aussi sur de la gestion de projet.
Avoir une connaissance plutôt « transverse » de l’ensemble de l’activité peut aussi être un gros plus, et je serais curieux d’avoir les retours d’un développeur (et chef d’entreprise) d’expérience comme David, afin d’avoir une vision plus claire de comment ça s’organise au sein d’un studio, de plus ou moins grande taille.

En tout cas, j’essaie de travailler une heure par soir minimum, et il ne faut pas que je lâche !!! (gérer la physique d’un simple saut me rend hystérique xD ).
Et j’espère que passer par la case GameJam me permettra de continuer à « grandir » dans le domaine du dev.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.