Compétences obtenues après le parcours “Bases” de Gamecodeur

En préparation d’un guide d’auto évaluation orienté compétences (qui vous permettra de construire votre portfolio de codeur et/ou votre CV), j’ai listé façon narcissique les compétences détaillées du 1er parcours de la formation. Exemple : “Je comprend et sais exploiter la notion de machine à état dans le cadre de la programmation d’une IA simplifiée “. Avec si c’est le cas la mention du projet mis en pratique.

C’est encore un peu rough. Je synthétiserai ça de manière plus “corporate” quand je ferai le système d’auto évaluation, car certaines compétences ici se recoupent sûrement.

Quoi, un système d’auto évaluation ?

Comme je ne suis pas une école conventionnelle, je ne fais pas passer d’examens (pour ce que ça vaut en plus…). Du coup j’ai imaginé un système avec lequel vous serez autonomes pour lister vos compétence et capables de prouver vos affirmations. De plus, ce guide vous aidera à valoriser chaque compétence (avec des belles phrases, bien orientées industrie du jeu et univers de la programmation).

L’idée est que vous soyez capable, avec l’aide de ce guide d’auto évaluation (un formulaire à remplir) d’exprimer clairement, dans un langage technique (exploitable par un recruteur, un prof, un directeur d’école, etc.) ce que vous savez faire et que les autres ne savent peut être pas faire.

Pour chaque compétence vous devrez avoir construit un prototype de jeu ou un projet de démonstration et fournir un lien et éventuellement une vidéo (on ne fait pas que parler sur Gamecodeur, on démontre !).

En gros ça sera : je sais faire ça, la preuve… je sais faire ça, la preuve…

Pour voir un exemple avec la liste des compétences du parcours “Bases”, c’est en début de page ici :

Parcours d’apprentissage : Débutant – Les bases de la programmation de jeux vidéo

This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

L’art du code

Je me revendique comme un défenseur de l’art de programmer un jeu vidéo. J’encourage l’utilisation d’outils donnant à leurs utilisateurs une totale liberté et une grande indépendance. J’encourage l’autonomie, la versatilité, la capacité d’adaptation. J’encourage a s’imposer des contraintes et des limites, pour booster sa créativité et retrouver l’essence, l’état de l’art, de la conception. Pour moi le code s’intégre dans le processus créatif comme le font les graphismes et la musique. Car le code, maîtrisé et manié avec intelligence, permet l’innovation, en opposition à la conception “assistée” qui maintient sur les rails du mainstream à la fois par son dictat technique mais aussi par l’état d’esprit qu’elle induit. Le codeur assisté perd son libre arbitre, atrophie sa capacité créative, perd sa liberté en croyant la gagner.

J’aime le code, j’aime coder, j’aime créer de toutes pièces et donner vie à mes idées par la seule force de quelques mots clés. J’aime la noblesse de l’effort. Je n’aime pas la facilité, elle endort l’artiste qui sommeille en nous.

J’aime la liberté.
This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

Témoignage Global Game Jam 2019 – La puissance de Gamecodeur

Un témoignage exceptionnel sur la mise en application des préceptes et techniques de programmation que je vous enseigne chaque jour.

Pendant la Global Game Jam, 2 apprentis forgerons avec des vieux PC et du pur code qui rivalisent avec des étudiants d’epitech armés de PC surpuissants et de Unity!

Bravo !!

Je vous le lirai en vidéo bientôt.

https://www.gamecodeur.fr/devlogs/57191/

This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

Et si créer un jeu vidéo c’était avant tout UN VOYAGE ?

Et si on avait oublié que le plus important c’est le voyage, et non pas la destination ?

C’est en marchant près d’une gare (et d’un port) que j’ai été inspiré pour ma nouvelle vidéo de développement personnel spécialement pour les programmeur de jeux vidéo…

Lorsqu’on crée des jeux vidéo, il ne faut pas s’éloigner de l’essence créative, et elle se trouve dans le voyage qu’on entreprend pour le réaliser.

C’est là que se graveront tes meilleurs souvenirs.

Personnellement mon plus long voyage aura duré 16 mois (pour Age of Enigma) et j’en garde parmi les meilleurs souvenir de ma carrière, et une bande d’amis pour la vie.

Je t’explique tout ça (et te montre de belles images) dans cette vidéo enregistrée pour toi :

RAPPEL :

Je prépare un grand guide de programmation (le 5e déjà !) complémentaire des 54 ateliers de formation de mon école en ligne.

Rappel du thème : Jeu de tanks !

Au sommaire :

  • Le thème
  • Se préparer psychologiquement
  • Un plan d’action en fonction de votre niveau
    • Grand débutant
    • Débutant
    • Initié
  • Trouver l’inspiration dans les classiques
  • Trouver l’inspiration loin de son écran
  • Trouver l’inspiration dans le réel
  • Trouver ou créer des graphismes
  • Sortir du bois
  • Commencer à coder
  • Sur le grill : Un terrain pour mettre le tank dessus
  • Afficher un tank sur une grille
  • Déplacer le tank case par case
  • Détecter le terrain sous les chenilles
  • Premier obus : boum !
  • Le pixel c’est encore mieux
  • Parcours d’orientation : en 8 directions
  • Parcours d’orientation : au degré près
  • C’est pas tout mais faut entrer en collision maintenant !
    • La méthode de la distance qu’on voit même pas que c’est approximatif
    • La méthode de la bounding box de papy
    • Le bordel quand on gère des rotations
  • La tourelle prend son indépendance
  • Les chenilles c’est sale, ça laisse des traces
  • Elucubrations
    • Vectrex is back : votre moteur vectoriel codé à la main !
    • Vue “périscope” avec même pas de la vraie 3D
  • Liens utiles, références

Rien que ça… Ca va me prendre 2 ou 3 semaines pour tout finaliser mais le guide est accessible PENDANT sa rédaction. 13 pages sont déjà en ligne.

La version collector arrive en précommande la semaine prochaine. Et comme d’habitude une version en ligne gratuite est accessible à tous les membres Premium de mon école.

This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

Du lourd a venir

Je publierai cette semaine et la semaine prochaine toute une série d’aides pour vous permettre de participer à la jam 19 (theme : TANKS!). Attendez-vous à du lourd et un guide de programmation qui va couvrir à la fois le thème mais surtout beaucoup de concepts tels que les rotations les tirs les déplacements les collisions… Accessible à la fois au grand débutant et au programmeur avancé.
Je bosse sur une super démo qui va couvrir tous les concepts d’une façon originale avec même un mini moteur vectoriel (façon vectrex) codé en pur code.
Donc pas de panique pour ceux qui pensent manquer d’inspiration ou de compétences je suis là pour vous aider.
Je prolongerai vraisemblablement d’une semaine afin de permettre à chacun de commencer sereinement.
Ça va péter !

This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

Cet homme boit du code pur en fusion

Regarde cet homme : il boit du code pur en fusion :

Pourquoi il ferait ça ?

– Pour être en totale indépendance
– Pour coder comme ses aînés (et ses idoles) qui ont toujours codé comme ça
– Pour la noblesse et le plaisir immense de se dépasser
– Pour faire sauter toutes les limites

Comment faire ça toi même (sans te brûler) ?

– En codant en C++ (voire en C pur…)
– En utilisant une librairie telle que la SDL
– En ayant d’abord acquis les bases indispensables (sinon tu vas te cramer)

C’est quoi la SDL ? C’est une librairie (une sorte de boite à outil de bout de codes), une référence dans l’industrie, qui est à l’équilibre parfait entre le “très bas niveau” (attaquer direct OpenGL par exemple) et l’assistanat orienté (SFML ou autres frameworks).

C’est la librairie de référence qui fera de toi un viking de la programmation.

Tu restes maître de ton code tout en bénéficiant de sa puissance, qui a permis la naissance de jeux tels que FTL, Starbound ou encore Axiom Verge!

Tu cibles toutes les plateformes : PC, Mac, Linux, mobile, Raspberry…

Tu codes léger : un simple éditeur de texte, un compilateur C++ open source et boum tu génères du code compilé !

Je te présente ça en vidéo à l’occasion du lancement du parcours C++ sur Gamecodeur :

https://www.youtube.com/watch?v=vvYkB6W71zQ

This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

Nouvel atelier : Coder une map case par case + initiation au TIC-80

Je viens de mettre en ligne un nouvel atelier :
Nouvel atelier : Coder une map case par case + initiation au TIC-80

Nombre de pages du support de cours: 16
Langage(s): Lua
Framework(s) / Moteur(s): Lua / TIC-80

A travers cet atelier j’ai envie de te faire réviser tes classiques mais dans un environnement fun : le TIC-80, cet ordinateur virtuel qui t’impose des contraintes tout en t’offrant une facilité de programmation exceptionnelle.

Le lien de l’atelier :
https://www.gamecodeur.fr/atelier-map-case-par-case-tic-80/

Tu vas réviser :

– Les Tilemaps (ces grilles qui contiennent les “cases” de tes niveaux)
– Le déplacement dans une Tilemap
– Tu vas découvrir comment le TIC-80 (ainsi que la Pico-8) te facilitent la vie pour gérer tes maps tout en te laissant une immense liberté.

Si tu ne l’as pas fait, suis d’abord l’atelier :
– Déplacements et collisions sur une Tilemap

Dans cet atelier tu vas apprendre à :

– Créer sa map en quelques clics
– Comprendre la notion de “monde”
– Afficher la bonne portion sa map
– Afficher son personnage au bon endroit
– Déplacer son personnage
– Gérer les collisions avec la map
– Gérer le changement d’écran

Pour rappel l’ordinateur virtuel TIC-80 est gratuit mais une version Pro existe. Elle est offerte à tout adhérent Premium Pro au moment de l’adhésion à la formation Gamecodeur. Cet atelier peut être réalisé avec la version gratuite.

Dans cet atelier vous allez apprendre :

– A utiliser l’éditeur de map intégré du TIC-80
– Afficher la map en une seule ligne de code
– Afficher et déplacer un personnage en case par case
– Gérer les collisions du personnage avec les murs de la map
– Changer d’écran quand le personnage atteint une extrémité du décor

POUR SUIVRE MA FORMATION GAMECODEUR :
http://bit.ly/gamecodeur

Mais aussi…

☛ Abonnez-vous à ma chaîne Youtube :
http://bit.ly/1WhMrau

★ Téléchargez mon guide “Comment devenir programmeur de jeux vidéo” :
http://bit.ly/1oxg1Os

☛ QUELS SONT LES DOMAINES DANS LESQUELS VOUS SOUHAITEZ QUE JE VOUS AIDE ?
Répondez-moi sur http://goo.gl/forms/zUoFcMdlcv

This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.

Nouveau témoignage de Valentin (UnRealCloud) de Bordeaux

Nouveau témoignage de Valentin (UnRealCloud) de Bordeaux :

Bonjour, je suis ingénieur informaticien (dev ops), je manipule des dizaines de technos dans mon travail et je sais coder comme toi dans plusieurs langages (du C au C# en passant par python et d’autres ) et en apprendre de nouveaux n’est pas un problème. Je m’étais lancé dans le game dev, il y a quelques mois en commençant par Unity. Et bien ce fut un échec totale. J’ai vraiment eu un blocage sur la compréhension de se qu’impliquer une “boite de collision” ou même une tilemap. Je connaissais les fonctions attachées à ces objets dans Unity et leurs fonctionnements, mais leur compréhension profonde m’échappait. A vrai dire je n’envisageais même pas qu’une tilemap pouvait être “simplement ” résumé à un tableau à double entrée.. Bref, j’avais laissé ça en suspens. Mais l’évènement de la Gam Jam sur FTL ma motivé . J’ai vu et entendu ce que tu proposais à tes élèves et ce fut mon déclic pour tenter l’aventure avec tes cours. Et bien, j’en suis plus que satisfait, moi qui adorait le C, programmer des jeux en Lua c’est un pur bonheur et enfin je comprends ce que je fais, mieux encore avec mes bases grâce à mon travail, maintenant j’enchaine pour coder ce que je souhaite ! Pour moi c’est donc un grand oui à ce que tu fais et merci.

Valentin

This entry was posted in News and tagged . Bookmark the permalink.